reseaux-sociaux-photographe-lepuydelacom

đŸ“· RĂ©seaux Sociaux pour les photographes

RĂ©seaux sociaux pour les photographes, lesquels choisir ? C’est ce que vous allez dĂ©couvrir dans le cadre de ce nouvel article. Vous souhaitez exposer vos photographies sur internet afin de trouver vos modĂšles ou votre audience ?

Voici une liste de réseaux sociaux qui vous aideront à diffuser vos photographies.

Les rĂ©seaux sociaux destinĂ©s aux photographes, aux passionnĂ©s et professionnels de l’image.
Pinterest : http://www.pinterest.com/
Instagram : http://instagram.com/
Flickr : http://www.flickr.com/
Pixabay : https://pixabay.com/
Facebook, : https://www.facebook.com/

Vous souhaitez connaßtre les 25 réseaux sociaux les plus populaires pour publier vos photographies ? Voici un article du Petit digital que je vous recommande.

Instagram, le rĂ©seau social N°1 par l’image.

Parmi les rĂ©seaux sociaux pour les photographes, il y a Instagram avec plus d’1 milliard d’utilisateurs est la plateforme la plus populaire Ă  ce jour. En comprenant l’algorithme et en utilisant les bons Hashtag sur Instagram, vos photographies trouveront leur public.

Étude de cas : Françoise Bautz photographe.

Depuis 2016, Françoise Bautz, photographe culinaire et tourisme, nous a confiĂ© la gestion et l’animation de ses rĂ©seaux sociaux et de son site Internet.

A post shared by @francoisebautz

Pourquoi en tant que photographe, vous devriez ĂȘtre sur les rĂ©seaux sociaux ?

Voici une liste des actions Ă  dĂ©velopper sur l’ensemble des rĂ©seaux sociaux pour les photographes.

  • CrĂ©er une audience
  • FidĂ©liser vos clients actuels et futurs.
  • AmĂ©liorer votre visibilitĂ© et votre rĂ©fĂ©rencement naturel.
  • Devenir un influenceur dans votre spĂ©cialitĂ©
  • Recueillir des avis sur votre travail
  • Travailler votre image de marque.

Quelles sont les rĂšgles Ă  respecter pour diffuser vos images ?

Obtenir l’accord par Ă©crit de la personne photographiĂ©e, avant de publier vos photographies sur internet comme sur les RĂ©seaux Sociaux.

Imposez votre Copyright sur l’image, afin qu’on puisse l’associer à vous.

Dans le cas oĂč des petits malins s’amuseraient Ă  le retirer, ayez toujours avec vous de quoi prouver que ces photographies sont les vĂŽtres.

Associez votre portfolio, votre blog à chaque diffusion d’image.

Dans les titres et les descriptions associĂ©s Ă  un album photo ou une photographie, indiquez votre nom (nom d’artiste), et/ou quelques indications supplĂ©mentaires afin de vous identifier, cela vous aidera aussi dans le rĂ©fĂ©rencement de vos photographies.

Si vous diffusez des photographies de modÚles, taguez cette personne ou envoyez-lui le lien de votre profil ou votre page de réseaux sociaux pour la tenir informée de cette diffusion.

N’oubliez pas de lire aussi les conditions gĂ©nĂ©rales de chaque RĂ©seau Social, pour bien les utiliser !

Et vous quels rĂ©seaux sociaux utilisez-vous ? Connaissez-vous d’autres rĂ©seaux sociaux qui ne sont pas dans cette liste ?

Être prĂ©sent sur les rĂ©seaux sociaux, c’est aussi pour raconter votre histoire

En effet, comme pour toute entreprise, en tant que photographe vous devez raconter votre histoire. Comment est nĂ©e votre passion ? Pour vous y aider, voici mon histoire car oui avant de crĂ©er le Puy de la Com, j’ai effectuĂ© des Ă©tudes de photographie.

cedric-debacq-photographe

Mon métier de photographe, ma passion au quotidien !

Comment est née ma passion pour la photographie ? Comment la photographie fait partie de mon quotidien ?
Vous ĂȘtes nombreux Ă  me demander de vous parler de mon mĂ©tier de photographe, ma passion.

Cette passion est nĂ©e lorsque j’avais 11 ans.
Tout a commencĂ© en CM1 oĂč nous devions rĂ©aliser un journal pour l’école.

La classe Ă©tait divisĂ©e entre les rĂ©dacteurs et les reporters. Nous avons mĂȘme eu le droit de visiter une imprimerie et de voir comment notre journal allait ĂȘtre imprimĂ©.

À cette Ă©poque, mon pĂšre avait un appareil photo argentique 100% manuel. Un outil pratique pour apprendre Ă  rĂ©gler la nettetĂ©, le cadrage, choisir le bon temps de pose et la bonne luminositĂ©.

Mes premiers pas en photographie.

J’ai commencĂ© Ă  utiliser l’appareil photo de mon pĂšre en faisant des photographies de mon quotidien, lors de mes sorties, mes rencontres et auprĂšs de mes proches.
Puis petit Ă  petit, j’ai explorĂ© d’autres horizons en participant Ă  un club photo et en rĂ©alisant des expositions au sein de mon collĂšge de l’époque.

photographe-cedric-debacq

Mon entrée en école de photographie.

Lors de ma scolaritĂ© en 4e et 3e, j’ai effectuĂ© des stages d’observation au sein des boutiques photos de mon village.
Durant ces stages, j’ai pu observer comment prendre des photographies professionnelles et comment prĂ©parer les Ă©tapes de dĂ©veloppement aux tirages sur papier.
AprĂšs ces stages, je me suis orientĂ© vers un concours d’entrĂ©e pour intĂ©grer une Ă©cole de photographie. J’ai Ă©tĂ© retenu pour entrer dans une section photo au sein d’un lycĂ©e professionnel sur la commune de Cambrai.

Pendant ces deux annĂ©es au sein de cette section, j’ai appris Ă  crĂ©er des photographies, en studio, en extĂ©rieur, avec du matĂ©riel destinĂ© aux studios professionnels.
À cette Ă©poque le numĂ©rique Ă©tait trĂšs peu connu du grand public, c’était mĂȘme la bĂȘte noire des professionnels de l’image.
D’ailleurs, mĂȘme Photoshop n’était pas au programme, mais disponible pour ceux qui souhaitaient l’utiliser. C’est comme cela que j’ai dĂ©couvert ce logiciel dans sa version 2.

De l’école au mĂ©tier de photographe.

Pour faire de la photographie, il faut la pratiquer, aller au-delĂ  de ce qu’on aperçoit dans son objectif. Il faut tester tous les domaines disponibles dans cette activitĂ©.
Durant ces deux annĂ©es d’études, j’ai effectuĂ© diffĂ©rents stages auprĂšs de la presse quotidienne, des studios de publicitĂ© et mĂȘme durant le salon des meilleurs ouvriers de France, oĂč j’ai pu mettre Ă  contribution mon savoir-faire en tant que jeune photographe.
Mon école de photographie tenait un stand sur ce salon. Nous étions là pour représenter notre section et les avancées technologies notamment avec une démonstration de Photoshop.

Mon métier de photographe.

Pour ceux qui me suivent sur internet depuis mes dĂ©buts, vous savez ce qu’a Ă©tĂ© mon premier travail. Mais pour vous qui dĂ©couvrez mon blog, mon premier job en tant que photographe a eu lieu, lors de la coupe du monde de football en 1998.
Je ne peux pas m’empĂȘcher d’en parler, mĂȘme si je ne suis pas un grand fan de football, mais cette premiĂšre expĂ©rience a Ă©tĂ© exceptionnelle.

Mes spécialités en tant que photographe.

MĂȘme si le mĂ©tier de photographe offre des multitudes de possibilitĂ©s, je me suis spĂ©cialisĂ© dans certains domaines, comme :

  • L’évĂ©nementiel.
  • Le Sport.
  • La mode.
  • Paysage.

Mes rencontres photographiques.

Le domaine de la photographie me permet de faire de magnifiques rencontres avec les jeunes modĂšles lors de leurs sĂ©ances photo ou bien les cĂ©lĂ©britĂ©s que j’ai croisĂ©es et avec qui j’ai collaborĂ© sur des Ă©vĂ©nements et des projets.

Comment choisir votre réseau social en tant que photographe professionnel ?

Nous vous offrons un audit de 30 minutes pour échanger sur votre projet. Prenez rendez-vous dÚs maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *